Mes notes techniques et autres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 22 octobre 2015

extraire les mails d'un dossier Maildir, les trier et les dédoublonner

grep -Eiorh '([:alnum:.]+@[:alnum:]+?.[:alpha:.]{2,6}))' * | sort -u > ../../listeMail.txt

jeudi 10 septembre 2015

mettre les règles psr-0 à psr-2 sous netbeans

télécharger l'archive sur ce lien https://github.com/bobsta63/netbeans-psr-formatting

puis installer ce code dans les préfèrences de styles de codes.

lundi 19 mai 2014

Installation guest add-ons debian virtual box

Sur une machine virtuelle Debian, il faut quelques utilitaires pour installer les guest addons

aptitude install gcc build-essential linux-headers-$(uname -r)

Puis on mappe le cd dans le cdrom virtuel et @@

  1. cd /media/cdrom
  2. sh ./VBoxLinuxAdditions.run@@

Avec une fedora, idem sauf l'installation des outils @@ yum install gcc kernel-devel@@

lundi 21 avril 2014

pandoc, outil de conversion entre format text/presentation

installation

sudo yum install pandoc

puis en ligne de commande

pandoc -o output.html input.txt

Il lit les formats markdown, Textile, reStructuredText, HTML, LaTeX, MediaWiki markup, Haddock markup, OPML, and DocBook;

il écrit les formats plain text, markdown, reStructuredText, XHTML, HTML 5, LaTeX (dont les beamer slide shows), ConTeXt, RTF, OPML, DocBook, OpenDocument, ODT, Word docx, GNU Texinfo, MediaWiki markup, EPUB (v2 or v3), FictionBook2, Textile, groff man pages, Emacs Org-Mode, AsciiDoc, and Slidy, Slideous, DZSlides, reveal.js et S5 HTML slide shows.

Bref, il est donc évident qu'il faut écrire dans un des formats source

documentation : http://johnmacfarlane.net/pandoc/README.html

vendredi 18 avril 2014

Mettre à jour sous debian 7.0 la dernière version de R

Rajouter dans /etc/apt/source.list le dépot de R

deb http://cran.univ-paris1.fr/bin/linux/debian wheezy-cran3/

Il y a d'autres miroirs que paris1 ici http://cran.r-project.org/mirrors.html

On ajoute la clé du dépot depuis le dépot de clé du MIT si besoin

gpg keyserver pgpkeys.mit.edu recv-key 06F90DE5381BA480

puis

gpg -a --export 06F90DE5381BA480 | sudo apt-key add -

On peut ensuite changer dans R la version de R que l'on utilise

vendredi 6 septembre 2013

Pentaho BI server - configuration

Voici quelques fichiers bien utiles à connaître pour la configuration du serveur :

  • {PENTAHO_BISERVER_HOME}/tomcat/webapps/pentaho/jsp/PUCLogin.jsp la page de bienvenue du serveur, personnalisable
  • {PENTAHO_BISERVER_HOME}/data/mysql5/ les scripts pour intégrer dans une base mysql quartz, les utilisateurs et le réferentiel
  • {PENTAHO_BISERVER_HOME}/pentaho-solutions/system/hibernate/mysql5.hibernate.cfg.xml, la configuration de l'accès à la base hibernate (utilisateurs et droits), donc le driver placé prélablement aux bons endroits (ci-dessous)
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/tomcat/lib/ on met le driver jdbc mysql5
  • {PENTAHO_ADMINISTRATION_CONSOLE_HOME}/jdbc/ on met le driver jdbc mysql5
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/tomcat/conf/Catalina/localhost/pentaho.xml la configuration des services quartz et hibernate
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/pentaho-solutions/system/pentaho.xml la configuration du service pentaho bi server
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/pentaho-solutions/system/simple-jndi/jdbc.properties la configuration des jndi de quartz et hibernate, mais aussi de shark et des données exemples admin et user
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/pentaho-solutions/system/applicationContext-spring-security-jdbc.xml configuration du contexte de sécurité des applications, et encore un mot de passe en clair dans un fichier ;-)
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/pentaho-solutions/system/applicationContext-spring-security-hibernate.properties configuration d'hibernate pour le composant de sécurité Spring
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/tomcat/webapps/pentaho/WEB-INF/web.xml la configuration de l'application tomcat pentaho
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/data/start_hypersonic.bat le fichier de configuration du lancement des bdd hibernate
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/start-pentaho.sh la configuration du lanceur et notamment de la mémoire utlisée par la plateforme
  • {PENTAHO_BI_SERVER_HOME}/tomcat/webapps/pentaho/mantle/loginsettings.properties la configuration de la page d'accueil web

mercredi 19 décembre 2012

installation de yuidoc sur GNU/Linux (Fedora 17)

YUIdoc est un générateur de documentation pour javascript à la javadoc.

On le trouve sur le site officiel : http://yui.github.com/yuidoc/.

L'installation passe par celle de Node que l'on ne trouve pas packagé pour Fedora mais sur le site http://nodejs.org/dist/latest/

J'installe git si je ne l'ai pas
$ sudo yum install git

Puis les dépendances pour compiler node

$ sudo yum install openssl-devel.i686 gcc gcc-c++

Je récupère node sur le dépôt git de son développeur

$ git clone --depth 1 git://github.com/joyent/node.git
$ cd git
$ ./configure
$ make -j2
$ sudo make install

Puis je récupère npm et je le compile

$ git clone https://github.com/isaacs/npm.git
$ cd git
$ sudo make install

J'installe mongodb (j'en ai besoin pour yuidoc ?)

$ sudo yum install mongodb
$ npm install mongodb

Puis tout ce dont j'ai besoin

$ npm install mongoose
$ npm install express
$ npm install coffee-script
$ npm install stylus
$ npm install underscore

et enfin :

$ npm install yuidocjs

en me mettant dans mon répertoire contenant des js, je peux lancer la commande

$ yuidoc .

Cela fonctionne, non sans mal... à quand un paquet pour Fedora ?

dimanche 9 décembre 2012

Installation de bluemind sur serveur dédié ovh et OS debian squeeze

Installons Blue Mind sur un serveur dédié tout neuf hébergé chez ovh.

J'ai demandé une installation d'une distribution nue debian squeeze 6.0 64 bits en langue française.

Une fois récupéré le serveur, je peux le personnaliser à ma sauce (il faudrait un billet) ou, a minima, le mettre à jour :

$ apt-get update & upgrade

Puis je considère que vous avez créé un utilisateur autre que root ayant le sudo et désactivé root.

Comme indiqué ici, pour que l'installation de blue-mind fonctionne bien, il faut générer et utiliser la locale en_US.UTF-8, ce qui se fait en lançant la commande

$ sudo dpkg-reconfigure locales

puis en choisissant de générer la locale en_US.UTF-8 et en décidant de l'utiliser. Il faut aussi déselectionner fr_FR ISO-8859-1 car, comme un beau message d'attention vous le signale, ce jeu est incompatible avec le jeu américain. Je  laisse les autres jeux français.

Comme demandé, je vérifie que la machine possède bien un nom d'hôte.

$ cat /etc/hostname
ksXXXXX.kimsufi.com

C'est le cas, même si ce n'est pas mon nom de domaine. On verra plus tard comment changer cela.

Je vérifie aussi  que je peux atteindre cette machine depuis ma machine en local avec les DNS en place.

$ ping ksXXXXX.kimsufi.com
PING ksXXXXX.kimsufi.com (XXX.XXX.XXX.XXX) 56(84) bytes of data.

Cela fonctionne. On verra plus tard les champs MX de mon domaine.

Puis, comme indiqué ici, j'ajoute le dépôt blue-mind dans mes dépôts APT.

Bon, je ne trouve pas la clé.

Je vérifie donc de quoi on cause dans ce dépôt à la main.

A finir